L’équipe

Raphaël Saada – Directeur artistique et pédagogique ET professeur de danse classique

Après ses études au Centre de Danse International de Cannes Rosella Hightower et à l’École Nationale Supérieure de Danse de Marseille, Raphaël Saada débute sa carrière professionnelle au Ballet National de Marseille sous la direction de Marie-Claude Pietragalla en 2001. Par la suite, il intègre le Ballet de la Communidad de Madrid où il est nommé soliste en 2004. Sa carrière continue au sein du Staatstheater de Saarbrücken, du SemperOper de Dresden, du Staatstheater d’Augsburg et du Staatstheater de Mainz en Allemagne. Ces expériences lui permettent de travailler notamment avec Jiri Kylian, Nacho Duato, William Forsythe, Ohad Naharin, Claude Brumachon et bien d’autres. Il danse également dans des pièces de George Balanchine, Maurice Béjart, Hans Van Manen, Victor Ullate, Richard Wherlock, John Neumeier, Marius Petipa, Christian Spuck, Pascal Touzeau ou encore Jacopo Godani. En parallèle, il s’intéresse à la chorégraphie, au breakdance, à la musique, au DJing, à la photographie et enseigne la danse depuis 2005 dans diverses institutions comme l’Université de Saarbrücken, le studio Harmonic à Paris, la MJC de Saragosse ou le centre de formation au Diplôme d’État d’Aubenas. Actuellement, il est le Directeur artistique et pédagogique ainsi que professeur de danse classique du Centre d’Études Supérieures de Danse d’Ariège.

Anne Larive – Présidente de l’association

Infos en cours de construction !

Lydiane Auclair – Trésorière de l’association ET médiatrice culturelle

Diplômée d’une licence de Médiation Culturelle, Lydiane Auclair est portée depuis l’enfance par une franche passion pour la danse, art majeur à ses yeux. Un élan vital alimenté dans bien des contextes (cours, stages, ateliers, travail d’interprétation au sein de compagnies amatrices), qui lui permet de découvrir et d’expérimenter moult formes d’expression dansée (danse classique, danse contemporaine, tango argentin, butô, hip-hop, danse africaine, contact-improvisation), ainsi que diverses techniques (ré)éducatives autour du mouvement (Feldenkrais, BMC, Mouvement Sensoriel) et d’approfondir ainsi autant sa relation à elle-même qu’à l’autre et à ce qui l’environne. Aujourd’hui vivement engagée dans le processus de création et de développement du Centre d’Études Supérieures de Danse d’Ariège.